top of page

Cosmétique et Pharmaceutique

Cas d'utilisation

Les particules Janus à base de lipides sont-elles stables pour les applications pharmaceutiques et cosmétiques ?

Référence : Benrabah, L., Kemel, K., Twarog, C., Huang, N., Solgadi, A., Laugel, C. et Faivre, V. (2020). Nanoparticules Janus lipidiques pour applications pharmaceutiques et cosmétiques : Cinétique et mécanismes de déstabilisation avec le temps et la température. Colloïdes et surfaces B : Biointerfaces, 195, 111242.

L'objectif de cet article est d'étudier la stabilité temporelle et thermique de nanoparticules Janus multicompartimentales innovantes (JNP). Une étape importante a consisté à caractériser les propriétés interfaciales de deux excipients huileux utilisés dans la préparation de JNP : Labrafil M 2125 CS et M1944 CS. A l'aide d'un tensiomètre à goutte automatique (TRACKER™  par TECLIS), les auteurs ont montré que la tension superficielle augmente avec la température. Ce comportement a été attribué aux esters de PEG contenus dans la phase huileuse pour lesquels une augmentation de l'hydrophobicité est observée avec l'augmentation de la température. Des investigations complémentaires ont permis d'identifier un mécanisme de déstabilisation à deux régimes pour les nanoparticules Janus : une légère augmentation de taille par maturation d'Ostwald puis une coalescence rapide. Un travail supplémentaire doit être fait pour améliorer la formulation la plus stable, le L2125 dilué, pour atteindre une stabilité de 6 mois à 40 °C qui est un standard dans les domaines pharmaceutiques et cosmétiques.

 

Produit TECLIS : TRACKER™  tensiomètre à goutte  automatique

Mots clés : nanoparticules Janus, stabilité, maturation d'Ostwald, coalescence, interface huile/eau, tension superficielle

Comment les microgels se comportent-ils à une interface huile-eau et comment réagissent-ils à la compression ? Passage aux émulsions

Référence : Adsorption de microgels à une interface huile-eau : corrélation entre le garnissage et l'élasticité 2D. F. Pinaud; K. Geisel; P. Massé; B. Catargi, L. Isa; W. Richtering; V. Ravaine ; V. Schmitt; Matière molle, 2014, 10, 6963. DOI : 10.1039/c4sm00562g.

Sonder les interfaces huile-eau chargées de microgels met en évidence que ces particules molles s'adsorbent de manière quasi irréversible et que leur structure adopte différents états de compactage lorsque l'interface est comprimée. De plus, des expériences avec un tensiomètre à goutte (TRACKER™) montrent que les microgels adoptent spontanément une morphologie comprimée à une interface huile-eau. L'élasticité de surface déduite de ces mesures présente un maximum correspondant à la conformation aplatie.

 

Enfin, la même couverture d'adsorption spontanée est observée dans les émulsions, prouvant ainsi l'utilité des microgels dans le contrôle de la structure et de la stabilité des émulsions.

 

Produit TECLIS : TRACKER™  tensiomètre à goutte  automatique

Mots clés : microgels, interface huile-eau, rhéologie de dilatation de surface, auge de Langmuir, tensiomètre à goutte, émulsions

bottom of page