top of page

Sécurité et protection de l'environnement

Cas d'utilisation 

Quels sont les effets de la carboxyméthylcellulose sur la morphologie et les caractéristiques de la mousse anti-poussière ?  

Référence : Wei, X., Wang, H., Xie, Y. et Du, Y. (2020). Une enquête expérimentale sur l'effet de la carboxyméthylcellulose sur les caractéristiques morphologiques de la mousse anti-poussière et son exploration du mécanisme. Sécurité des procédés et protection de l'environnement, 135, 126-134.

La carboxyméthylcellulose (CMC), un polymère soluble dans l'eau, est couramment utilisée comme agent moussant auxiliaire pour contrôler la morphologie de la mousse anti-poussière.

 

Dans cet article, la CMC est ajoutée dans une solution d'alpha-oléfine sulfonate (AOS) à différentes concentrations et testée pour son influence sur la taille des bulles, la distribution et l'uniformité des mousses AOS. En utilisant l'analyseur de forme FOAMSCAN™ et le logiciel Cell Size Analysis, les premiers résultats ont montré qu'une augmentation de la concentration d'AOS se traduit par une diminution de la taille moyenne des bulles et une augmentation de l'uniformité de la mousse. Un sweet spot se trouve à  0,1 % AOS et 800 mg/L CMC où le rayon moyen de la mousse pourrait atteindre un minimum de 0,13 mm, et l'uniformité atteint le maximum. De plus, des expériences oscillatoires utilisant un tensiomètre à goutte automatique (TRACKER™  par TECLIS) ont montré que l'ajout de CMC a un effet notable sur le module d'élasticité lorsque la concentration en AOS est inférieure à 0,1 %. Au-dessus de cette concentration critique, l'effet de la CMC n'est plus évident.

 

Produit TECLIS : TRACKER™  tensiomètre à goutte automatique, analyseur de mousse FOAMSCAN™, logiciel d'analyse de la taille des cellules (CSA)

Mots clés : mousse anti-poussière, polymère, taille des bulles morphologiques, uniformité de la mousse, élasticité interfaciale

bottom of page